Bon lit, bonne table

Comment récupérer les clients de dernière minute en 2017. 

Tourisme hebdo info

Dernière minute point com:

Vous avez entendu parler de ‘lastminute.com’, voyages et réservations de dernière minute. Si beaucoup de voyageurs ou vacanciers préparent  leur séjour à l’avance, des milliers ne finalisent leurs arrangements qu’au dernier moment. Ce qui est vrai pour les voyages internationaux est aussi vrai au niveau national.  Restaurants et chambres d’hôtes soyez prêts a récupérer cette clientèle de dernière minute. Les repas en cours de voyage ne sont pas toujours pré-établis. Pour ceux qui ne pique-niquent pas, si le temps le permet, s’arrêter ‘quelque part’ est de norme. Les aires de service sur les autoroutes offrent une restauration rapide de qualité souvent inférieure dans des cadres peu agréables. Tous les restaurants à proximité  des grands axes routiers ont une place à prendre surtout s’ils sont près d’une entrée/sortie d’autoroute ou bien placés entre les deux.

Ce que recherchent les voyageurs automobilistes:

Pour les arrêts  repas c’est un service rapide, un rapport qualité prix, un cadre reposant pour relaxer entre 40 et 60- minutes, des restaurants avec parking et facilité d’accès. Des centaines de restaurants aux quatre coins de la France sont capables d’offrir cela. Alors comment faire? Pour les chambres d’hôtes il y a énormement de possibilités pour les réservations de dernière minute. La circulation sur les routes ou les conditions climatiques font qu’on n’arrive pas toujours à destination voulue ou à temps. Le conducteur est fatigué, le bébé souffre du voyage tout comme les grands-parents. Des centaines de chambres d’hôtes peuvent profiter non seulement du malheur des voyageurs mais aussi très souvent des décisions prises à la dernière minute parce que le coin est joli et qu’on veut y passer la nuit. Les visiteurs du dernier moment apprécient aussi la table d’hôtes et n’ont parfois pas d’autre choix. Il faut  que l’hébergeur soit prévoyant et aussi flexible sur les heures limites de réservation des repas. Alors comment faire?

Il faut simplement se mettre à la place des clients:

Aujourd’hui ils ont tous un portable, smartphone ou tablette. Reliés à l’Internet, ils notent le nom de la ville ou du village le plus proche et font une recherche des restaurants et hébergements dans les environs. Il faut donc un site Internet  bien référencé par les moteurs de recherche (Google/Yahoo/Bing) avec une forte présence locale pour que votre établissement apparaisse en première page bien avant tous les annuaires qui eux remplissent les deux ou trois premières pages de Google. Pour être bien référencé le site doit être ‘responsive’ c’est-à-dire adaptable à tout écran qui le reçoit. Ceci est devenu indispensable sachant que Google ignore maintenant les sites non réactifs. Et pour tous les touristes étrangers qui ne connaissent pas bien la région et encore moins le français, il faut un site en anglais proposant ce que vous avez de plus fantastique et de plus agréable pour les accueillir. Nous avons des amis qui font le voyage en voiture tous les ans de Londres aux Pyrénées Orientales. Ils changent chaque année d’itinéraire et s’arrêtent deux ou trois fois à l’allez et de même au retour. Ils réservent la chambre qu’ils ont trouvée sur Internet le matin pour le soir même. Ils déjeunent  tous les midis dans des restaurants de villages trouvés de la même façon. Ce n’est pas de la dernière minute mais presque. Les restaurateurs et propriétaires sans site Internet professionel ont peu de chance de les voir un jour.

Et surtout n’oubliez pas la connexion WiFi! Indispensable en 2017.

%

Support et satisfaction!

;

frogs-travel too

Etat d’urgence : ce qu’il faut savoir pour les voyages de vos clients. . Lire la suite…

i
chambre d'hotes Internet Le secteur des chambres d’hôtes, quelques chiffres-clé. Lire la suite…
shush 320 Le digital à la rescousse des restaurateurs. Lire l’étude…

Investissez dans un site bilingue!

Soyez meilleurs que vos compétiteurs